Toiture..?






La couverture est la partie la plus importante dans la construction ou la rénovation.
Elle protège des intempéries (étanchéité à l'eau et à l'air) ,mais étant la partie la plus visible, elle signe une esthétique de la construction.
Il existe plusieurs types de couverture :

- tuile en terre cuite ou béton (tuile canal, à emboitement, plate), les ardoises (naturelles ou fibres ciment), les bardeaux bitumeux, le chaume, les bacs acier ( moulés ou non), les plaques pvc, les plaques fibres ciment,...

Le choix se fera selon plusieurs critères :

Les rampants de la toiture doivent avoir une pente qui assure un bon écoulement des eaux et éviter les remontées sous l'effet du vent.

Son inclinaison dépend de la zone climatique et du site de la construction.

Et c'est cette inclinaison qui déterminera le type de couverture pouvant être utilisé (limites d'utilisation).

LA ZONE CLIMATIQUE (existe trois grandes zones)

la zone 1 :
Elle est constituée par tout l'intérieur du pays,par la côte méditerranéenne, et pour les altitudes inférieures à 20 m.

la zone 2 :
Elle réunit la côte atlantique sur 20 km de profondeur, la bande située entre 20 et 40 km de Lorient à la frontière belge et les altitudes comprises entre 200 et 500 m.

la zone 3 :
Elle inclut la côte atlantique, de la Manche et de la Mer du Nord sur une profondeur de 20 km, de Lorient à la frontière belge, et les altitudes supérieures à 500 m.

L' EMPLACEMENT DU SITE

un site protégé
Il correspond à une construction dans le creux d'une cuvette entourée de collines sur tout le pourtour et ainsi protégée du vent.

un site normal
c'est une plaine ou un plateau présentant des dénivellations peu importantes.

un site exposé
lorsque les habitations sont sur le littoral jusqu'à une profondeur d'environ 5 km, sur le sommet des falaises, dans les estuaires ou baies encaissées et, à l'intérieur du pays, dans les vallées étroites et ventées, sur les montagnes isolés ou élevées.

Se renseigner auprès de sa commune est nécessaire pour savoir si les collectivités territoriales imposent un type de toiture: proximité d'un bâtiment classé, protection du patrimoine architectural de la région,...

LA CHARPENTE
La charpente est la structure qui donne la forme au toit et qui détermine la longueur du rampant.
Il en existe deux grands types :

la charpente traditionnelle et les fermettes industrielles.
La charpente traditionnelle est composée de fermes (bois) ou de pignons (blocs béton ou autres matériaux), reliés et consolidés par des pannes horizontales (les pignons sont espacés au maximum tous les 5 mètres pour rester dans des sections de poutres raisonnables).

SCHÉMA DE FERMES
Il existe la panne faitière, se trouvant au sommet du toit,la panne sablière qui repose sur les murs,et les pannes intermédiaires (la distance entre les pannes intermédiaires dépend du poids et du type de la couverture) sur lesquelles seront reposés des chevrons dans le sens de la pente (la distance entre les chevrons varie selon le poids et le type de la couverture).

SCHÉMA D'UNE CHARPENTE TRADITIONNELLE
Les fermettes industrielles sont des "fermes" assemblées en usine qui seront disposées, à intervalles réguliers, sur les chaînages de la construction, fixées par boulons et pièces métalliques.
La mise en œuvre est beaucoup plus rapide qu'une charpente traditionnelle.

SCHÉMA D'UNE CHARPENTE INDUSTRIELLE
Sur les deux types de charpente, seront fixés un liteau (section varie selon le type de couverture), espacés à intervalles réguliers(varie selon le pureau, partie visible de la tuile ou de l'ardoise).

LA SOUS TOITURE
Avant, on aura posé une sous toiture, obligatoire dans certaines zones géographiques (montagnes,bords de mer) .Elle est, de toute façon, conseillé pour renforcer l'étanchéité à l'air et la résistance au vent (limite le soulèvement et le déplacement des tuiles dû à la pénétration du vent sous la charpente) et protège contre la pénétration de l'eau, la neige poudreuse et la poussière.La ventilation est importante pour éviter le problème de condensation et éviter d'endommager dans le temps la charpente et l'isolant.
La pose de chatière est alors obligatoire en partie haute et partie basse.
Une lame d'air au minimum de 2 cm est préconisée sous les éléments de couverture et sous l'écran de sous toiture.

TERMINOLOGIE D'UNE TOITURE

LA POUTRE
L' invention de la poutre ,composé d'une âme métallique ou d'un panneau de fibres dure (10 mm d'épaisseur), assemblé à deux morceaux de bois massif haute et basse , a permis de résoudre les problèmes liés aux grands portées sans renforts intermédiaires ( jusqu'à 15 mètre de longueur sans renforts).
Utilisé en charpente( poutre maitresse ou en remplacement des chevrons) ou en plancher, sa légèreté permet une mise en œuvre facile , tout en gardant une stabilité et une résistance à la flexion.
Sa hauteur et sa largeur varie en fonction de sa longueur.

LA TOITURE TERRASSE
Au lieu d'une charpente traditionnelle ou industrielle, la toiture terrasse,accessible ou non, peut être une solution pour couvrir son habitation.
Une étanchéité spéciale est nécessaire pour ce type de réalisation.
Des membranes d'étanchéité thermo soudable, généralement en deux couches croisées, seront nécessaire.
L'isolation thermique se fait grâce à un polystyrène extrudé ou un polyuréthane.
En cas de terrasse circulable, la membrane d'étanchéité est recouvert d'un mortier de pose de trois à quatre cm (pose scellée de carrelage).
Pour la pose de dalle de terrasse (obligatoirement de dimensions 50x50 ep 5 cm) , ils seront posées sur plots (évite le poinçonnement de la membrane).
On peut réaliser un jardin suspendu, dans ce cas , il faut prévoir, lors de la conception du plancher , la charge de la terre végétale (surtout en cas d'une terre gorgé d'eau)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de votre visite.
Vous pouvez laissez un commentaire.